Ligue suisse des droits de l'Homme

| Site officiel |

Commissions

Par courrier du 31 mars 2006, la Ligue Suisse des Droits de l'Homme, section de Genève (LSDH), a reçu une pétition signée par 198 personnes incarcérées à la prison préventive de Champ-Dollon. Les pétitionnaires se plaignaient des violences policières subies lors de leur interpellation, de l'agressivité des policiers lors des interrogatoires, de la partialité des juges d'instruction, ainsi que de la longueur excessive des procédures avant jugement, en particulier celles dont les inculpés étaient originaires des pays de l'Europe de l'Est et de l'Afrique.

Au lendemain de la mini-révolte survenue au sein de la prison administrative de Frambois, le 9 octobre 2010, la Conseillère d'Etat genevoise en charge du dossier Isabel Rochat a annoncé l'ouverture de 30 places de détention administrative supplémentaires. Une analyse et une réponse diamétralement inverse à celle préconisée par la LSDH et les associations de défense du droit d'asile, qui préconisent l'abandon des mesures de contrainte. La parole à Orlane Varesano, membre de la LSDH, qui revient sur les événements.

  • Site mis à jour le 19 janvier 2022
   
  facebook